1 novembre

Mon nouveau jouet est donc un Toyota Land Cruiser KDJ95 VX
(cliquez les images pour agrandir)

Année 2000
Puissance 163cv,
3L de cylindré
Boite automatique
Longueur 477 cm, Largeur 182 cm, Hauteur 193 cm, Coffre 450 litres
Équipé raid, surélévation +5, blindage moteur, barres latérale, pré filtre gasoil, ressorts eiback à l’avant OME forte charge arrière et amortisseurs biltein à bonbonne séparée.
Mon aménagement :
J’ai commencé par une partie « ville » qui restera à l’année, derrière les sièges.
Une partie « raid » sera construite ensuite et prendra la place des sièges arrières.
J’ai découpé un plancher selon un patron en carton.
Puis un caisson en 18mm cloisonné en 3 parties.
2 tiroirs de 37ht sur 50 de prof et un rangement à l’avant sur toute la largeur.
Le tout est arrimé par de grosses sangles, aux anneaux arrière et avant qui existaient.
j’ai voulu les tiroirs « à recouvrement » avec un joint, ainsi en fermant l’attache type « malle », le tiroir comprime le joint limitant le passage de la poussière de sable qui pénètre partout.
Les côtés seront fermés par la suite.
Mais en attendant j’installe un bidon 20 litres avec une douchette et pompinette immergée, le tout solidement arrimé à des attaches sur le coffre.
Le plan de travail « cuisine » repliable.
Au passage on aperçoit une partie de l’équipement, pelle à sable, Kinétik de 10m/8tonnes, sangle 8m, manilles 4T, gonfleur 72l/m, le high lift et ses accessoires (plaque de basting, lève jante et lift jack) seront logés dans le futur coffre « raid » avec 2 bidons de 20l de gasoil, 1 de 20l d’eau, la glacière, les sacs perso et toute la mécanique.
Avant de continuer, et profitant d’une journée « presque » sèche, j’ai testé une partie du matos.
Pose du shnorkel « sable ».
Le cric, en latéral avec l’accessoire et la super cale bois sur mesure avec défonçage pour le pied.
Sur la roue (pour sortir d’une ornière, par exemple).
Essai aussi du gonfleur.
Côté informatique maintenant :
 Mise en place des petits outils, Tomtom pour l’Europe, un pad gps avec Oziexplorer CE qui a déjà bien voyagé, et (en attendant une tablette tactile) un mini pc (sans disque dur, pour les chocs) avec Oziexplorer (lui aussi a déjà un maroc dans le dos).
Evolution 2011: la partie informatique/ navigation a été modifiée (l’EEpc est rangé dans les sacs pour les connections du soir au cyber café) elle est maintenant composée d’une tablette tactile 7″ avec Oziexplorer et ses cartes. Il s’agit en fait d’un GPS MIO V735 TV détourné de sa fonction « guidage » dans lequel j’ai mis Ozi. Il est beaucoup plus rapide et surtout 2 fois plus large que mon précédent pad. Un véritable récepteur GPS Garmin Etrex Venture vient en sécurité par sa fiabilité nous donner notre position, mais sans cartes.
Suite de l’aménagement des coffres :
La partie « raid » qui ne sera en place que pendant les voyages.
Cette partie remplace la banquette arrière (l’ensemble des coffres est moins lourd que cette chose !!).
Elle est faite en cp de 15 et 10, elle fait 1mx1m.
Pour pouvoir l’installer sans rien démonter, elle est en 3 parties, 1) deux grands casiers, 2) une partie « réservoirs », 3) le couvercle
L’ensemble est fixé aux fixations de la banquette au milieu et à l’avant. Une sangle à cliquet plaque le tout au sol.
Dans la partie « casier » un « tunnel » reçoit le hightlift, on aperçoit la cale sur mesure pour lui. Des sangles sont passées pour fixer les bidons.
 Une fois en place, les bidons et le cric sont bien maintenus par les sangles, on aperçoit les caisses à outils, le gonfleur, un sac avec les accessoires high lift, et devant se range le sac noir qui contient 10m de kinétik 10T, 10m de sangle 8T et les manilles; les chaises sont debout le long de la porte.
De l’autre côté se trouve un bidon d’eau et une petite glacière 12v (le coffre sera revu lorsque qu’un vrai frigo sera acheté); dans le casier seront placés les sacs de vêtements et autre trousse à pharmacie. Derrière dans le coffre longitudinal se trouve les duvets, les matelas, une couverture de laine, une pompe à main de secours, un tarp, des bâches, etc.
Sous les bidons la hauteur est prévue pour stocker des bouteilles d’eau minérale et les godasses.
Le tout va être redémonté pour vernissage.
Cet ensemble nous permet ainsi de coucher à l’intérieur (en attendant la tente de toit) (ou en cas de mauvais temps ou danger).
Des petits côtés pliants vont être posés pour obtenir un couchage de 1,90mx1,30m.

Evolution 2011:
– La partie « camping » fait comme prévu un grand bon, puisque j’ai craqué est installé une tente de toit spécial « raid ». Il s’agit d’une IronMan de type accordéon qui une fois ouverte (10mn) nous offre une véritable chambre avec lit de 140×240 permanent (inutile de plier, ranger matelas, duvets, oreillers etc) ! Le choix s’est porté sur ce modèle car elle comporte une avancée qui surplombe l’échelle nous permettant de monter et même de laisser la porte ouverte par temps de pluie.

Elle dispose aussi d’une « annexe » qui vient se mettre sous cette avancée formant une pièce suffisamment grande pour y manger, porte du 4×4 ouverte, ou de se préparer à l’abri du temps et des regards pour la nuit avant de monter au lit.
 (comme sur cette voiture)– La tente est posée sur une nouvelle galerie fabriquée par mes soins (pour amortir l’investissement précédent) selon les modèles de vendeurs spécialisé 4×4, elle est largement (par ses gros aciers) capable de supporter les poids de la tente (45kgs) et les nôtres (biiiip kgs).
J’ai fabriqué également un « saute vent » pour diminuer les sifflements et prises au vent. Le pneu de secours qui se trouvait avant à l’intérieur, se retrouve solidement sanglé à l’étage.

Evolution 2013:

Pour pouvoir entretenir et préparer notre fier destrier, une extension au garage existant a été construite avec fosse mécanique ! Cela me permet aussi de déposer et reposer la galerie entièrement chargée en mettant la voiture sous le palan.

le garage en constructiontest avec une partie de la galerie